Conférence : La réforme Luthérienne et son influence sur la culture allemande. 23 janvier 2018

A   l’occasion de la journée franco-allemande célébrant la signature du Traité de l’Elysée, le Comité Bron/Grimma a proposé une soirée culturelle Mardi 23 janvier 2018 à la médiathèque Jean Prévost de Bron à 18h.

Une conférence portant sur : « La Réforme Luthérienne et son influence sur la culture allemande »   a été animée M. Jean-Charles Margotton, professeur d’allemand émérite à l’Université Lyon II.

Après une présentation rapide de l’histoire la Réforme luthérienne, la conférence s’est attachée plus particulièrement à l’influence de la Réforme sur la politique, l’économie, la langue, la culture et plus spécialement sur la musique.

La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié qui a permis de prolonger les échanges.

Samedi 23 septembre Sortie au Parc des Oiseaux à Villars- les-Dombes.

Les associations de Bron-Weingarten, Bron-Talavera, Bron Cumbernaud et Bron-Grimma  proposent une sortie conviviale commune à tous les membres des 4 associations, avec possibilité également pour les enfants et petits-enfants. 

Celle-ci a eu lieu le samedi 23 septembre toute la journée au Parc des Oiseaux à Villars- les-Dombes.

Parc des Oiseaux, Villars-Les-Dombes

 

Sortie organisée par le comité le 20 mai

« Comme chaque année, le Comité a proposé une sortie aux membres adhérents. Malgré seulement 8 personnes inscrites, cette journée fut vraiment très réussie.

Sous un grand soleil, nous avons commencé par la Tour Chappe à Marcy-sur-Anse. Un plongeon dans l’histoire du début de la communication rapide longue distance inventé par Claude Chappe et qui fonctionna de 1794 à 1852. Le réseau télégraphique, long de 5000 km de lignes, était jalonné de 535 stations, desservant 29 villes.  Le Télégraphe Chappe est un bâtiment carré surmonté d’un mécanisme composé de 3 bras mobiles utilisés pour la formation et la transmission de signaux optiques codés. La tour de Marcy-sur-Anse, 55ème station sur 58 que comptait la ligne Paris-Lyon, prolongée jusqu’à Milan cessa de fonctionner en 1852. Une restauration réussie au cœur des pierres dorées !

Puis, après un excellent déjeuner convivial en bord de Saône, visite guidée de la capitale des Dombes : Trévoux . La visite commence sur la passerelle de Trévoux, là où les Seigneurs de Trévoux récoltait l’impôt pour le passage des bateaux sur le fleuve. Après un périple à pied au cœur de la vieille ville, où nous avons pu admirer nombre d‘architectures différentes, nous arrivons au palais du Parlement des Dombes. Principauté indépendante, François 1 er, roi de France, confisque les Dombes en 1523 et institue à Lyon, un parlement pour le pays des Dombes. Cependant en 1696, Louis-Auguste de Bourbon, duc du Maine, ramène le Parlement de Lyon à Trévoux. Il fait alors construire un palais de justice et une salle d’audience au plafonds et murs peints sur les thèmes de la justice et de la paix, dédiés au prince souverain. Restaurés à la fin du 18 et 19ème siècles, la fonction justice perdure de nos jours avec le tribunal d’Instance.

Quelque minutes d’effort et nous arrivons au château. Il fut construit dès la fin du13ème siècle par les sires de Thoire et Villars pour défendre la ville et montrer leur puissance. Depuis le donjon octogonal, nous avons découvert un superbe panorama à 360 % sur la Saône, les Monts d’Or, le Beaujolais, les Dombes.

Trévoux nous a raconté, durant cet après-midi au travers de la voix de son guide dynamique et passionné,  son histoire inattendue,  aux personnalités insolites, et aux panoramas bucoliques où se mêlent art et histoire. »

Grimma sagt Danke

Le Comité GRIMMA a invité 4 membres de BRON-GRIMMA pour participer aux festivités de « GRIMMA sagt Danke ! » qui ont eu lieu du 9 au 11 juin 2017.

Comme à l’habitude, l’accueil a été très chaleureux, avec une grande disponibilité de nos amis allemands afin que notre séjour se déroule aussi parfaitement que possible. Sur place, tout a été pris en charge par notre ville jumelle de notre arrivée à Grimma pour partager un bon « Kaffee und Kuchen ! » traditionnel jusqu’aux cérémonies de « Grimma dit merci ». Un spectacle parfaitement organisé avec des exhibitions de groupes locaux de danse, sports, musique etc. auquel nous avons participé avec la mise en valeur du « Petit Prince » de St Exupéry et remise de gerbe de fleurs au Maire en remerciement de l’invitation. Les présentations étaient entrecoupées par la remise de diplôme d’honneur et/ou médaille de la ville aux personnes bénévoles méritantes de Grimma.

Magnifique week-end de partage et de convivialité !

Pour prendre connaissance du programme :  SCOP-LY3-HD17061313040

45eme anniversaire du jumelage

Le week-end du  7 au 9 avril 2017 nous avons célébré le 45ème anniversaire du jumelage  entre Bron et Grimma (qui aurait dû avoir lieu en 2016).  Christine Stephan, présidente du comité Grimma/Bron,  et M. Dossin, adjoint au maire, sont arrivés de Grimma vendredi après-midi et se sont retrouvés pour un goûter convivial avec une dizaine d’adhérents au salon de thé «  la Baguettine ».

Le soir toutes les délégations des villes jumelles ont assisté à un spectacle à Albert Camus « Soft love »,  présenté dans le cadre du festival des arts numériques.

Samedi, après  une promenade en vaporetto sur la Saône depuis Saint Paul jusqu’à Confluence, suivie d’une petit tour  du quartier et d’un repas à la brasserie « les Iris » à Bron, un petit temps  a été consacré aux ateliers numériques à la médiathèque.

A 17h30 avait lieu la cérémonie officielle du renouvellement  des serments du jumelage à l’hôtel de ville, suivi d’un apéritif animé par la BandaBron.  Le soir, les officiels et invités ont partagé un repas à l’espace Pestourie.

Dimanche matin nous avons pu rencontrer une dernière fois Christine et M.Dossin à l’hôtel  avant leur départ.

Ce week-end a permis à nos 2 comités d’affirmer leur volonté de renforcer nos échanges. Nous attendons avec impatience le mois de juin et la fête « Grimma sagt danke » où 4 d’entre nous sommes invités.

Rencontre de l’amitié le samedi 28 janvier

Le samedi 28 janvier, les adhérents du comité Bron-Grimma  se sont retrouvés à l’Espace Pestourie pour un temps convivial.

Cette rencontre a commencé par le renouvellement des adhésions et l’assemblée générale du comité.

Ensuite, le chœur d’enfants de la chorale Crescendo a présenté différents chants de registres très divers : « A la claire fontaine », « Dona nostro pacem » de Mozart, ‘L’oiseau et l’enfant » de Marie Myriam, en passant par des chants africain et d’Amérique du Sud.

Les enfants ont impressionné les spectateurs par la qualité de leur prestation. La fraicheur et la spontanéité de ces jeunes était fort agréable. Les 2 chefs de chœur possèdent de très belles voix appréciées par l’auditoire.

L’après-midi s’est poursuivie avec un goûter, où brioches et Stollen étaient au rendez-vous. Les adhérents du comité, les enfants ainsi que leurs parents ont tous appréciés ce moment.

Les membres du nouveau CA ont ensuite tenu leur 1ere réunion.

Après de nombreuses années à la présidence du comité, Jean-Marc Verron laisse la place à Elisabeth Chapolard. Il sera cependant toujours membre du bureau.

Soirée culturelle Mardi 24 janvier 2017

A l’occasion de la semaine franco-allemande, le Comité Bron/Grimma a organisé une soirée culturelle le mardi 24 janvier 2017 à la salle Magnolias (espace Roger Pestourie) à Bron de 19h à 21h.
Conférence : « L’expressionisme allemand » (en particulier dans le cinéma) animée par M. Jean-Charles Margotton, professeur d’allemand émérite à l’Université Lyon II.
Un temps était réservé pour les questions des auditeurs.
La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié qui a permis de prolonger les échanges.

L’Europe en VO au cinéma Les Alizés à Bron

Dans le cadre de l’Europe en V.O, les associations de jumelage Bron/Weingarten et Bron/Grimma ont présenté :

« Paula » de Christian Schwochow (en VOST)

Mardi 14 novembre 2017 à 20h au cinéma les Alizés à Bron.

Le film a été apprécié et le débat a été très intéressant d’autant que la peintre était peu connue du grand public français. l’intervention de Philippe JULLIARD, professeur d’Art Appliqué au Lycée Jean-Paul Sartre, a collaboré à la réussite de cette soirée.

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSElk7Kz0DOnvJWQZO_h6hBUol17ct7ABeIDrLcgoikiISXbXmH

1900, Nord de l’Allemagne. Paula Becker a 24 ans et veut la liberté, la gloire, le droit de jouir de son corps, et peindre avant tout. Malgré l’amour et l’admiration de son mari, le peintre Otto Modersohn, le manque de reconnaissance la pousse à tout quitter pour Paris, la ville des artistes. Elle entreprend dès lors une aventure qui va bouleverser son destin. Paula Modersohn-Becker devient la première femme peintre à imposer son propre langage pictural.

Sorties culturelles au Théâtre de la Croix-Rousse

L’opéra de quat’sous : samedi 5 novembre 2016

Spectacle énergique  où  des comédiens-chanteurs et  un orchestre de neuf musiciens nous emmènent dans l’univers trouble de Mackie Messer. Des marionnettes géantes manipulées par les acteurs  « peuplent le plateau de mendiants, malfrats et prostituées ». 
Soirée très appréciée par les adhérents du Comité Bron-Grimma présents.
 
Prochain spectacle :Werther : mercredi 15 mars 2017 à 20h
                                  (durée 1h, en français et en allemand surtitré)

 

Voyage à Berlin (dimanche 17 au jeudi 21 avril 2016)

P1020636 (Copier)

Voyage préparé depuis plus d’un an avec l’aide du tour-opérateur italien Alex. Cette agence, recommandée par un de nos adhérents, s’est révélée efficace et fiable ; la bonne coopération entre l’agence et notre trésorière explique largement la réussite du voyage.

Départ bien matinal, mais qui eut l’intérêt de nous permettre de commencer les visites l’après-midi du dimanche, notamment avec le tour de ville en bus. Bonne méthode pour découvrir une ville, même si les commentaires en français étaient un peu déficients. Repas berlinois en commun le soir dans un restaurant typique, proche de l’Alexander Platz.

Hôtel bien situé, à proximité de l’Alexander Platz – et de la tour de télévision, point de repère cher à Didier … .

Lundi matin consacré à la visite des « incontournables », très intéressante grâce aux commentaires originaux et critiques d’un guide francophone. Passage notamment par Potsdamer Platz et Gendarmenmarkt, le XXIème et le XVIIIème siècle. Evocation d’un moment – la fin du XVIIème siècle – où un quart de la population de Berlin était d’origine française (huguenots émigrés après la Révocation de l’Edit de Nantes en 1685). Un paradoxe : dans cette ville largement marquée par les terribles bombardements de la 2ème Guerre mondiale les traces du passé sont  omniprésentes.

Mardi matin dévolu à la visite du quartier de Prenzlauer Berg, quartier de l’ex-Berlin-est, aujourd’hui devenu un quartier jeune, dynamique, ouvert à toutes sortes d’expériences culturelles, souvent en réutilisant des friches industrielles – une ancienne brasserie par exemple.

Une petite croisière sur la Spree permit ensuite de revoir sous un angle différent un cœur de ville déjà parcouru à pied.

Mercredi libre. Un petit groupe se retrouva sur Unter den Linden avec Christine Stephan et Horst Wolter et son épouse, venus tout exprès de Grimma pour voir le groupe français. La visite du château de Charlottenburg l’après-midi fut une belle découverte, et pas seulement pour les Français.

Un repas en commun le soir (Allemands compris) clôtura dignement ce voyage bien rempli.

Jean-Marc Verron

P1020651 (Copier)  P1020624 (Copier)

 

Voyage à Berlin : Le site de Postdam

NP_Neues_Palais_vu_de l'allée_menant_au_sansouci   Petits_appartements_entre le NP_et_le Sansouci

Accessible en seulement 30 minutes de train depuis Berlin puis bus, les palais et parcs de Postdam représentent un ensemble d’édifices et de jardins paysagés des XVIII et XIXè siècles extraordinaires. Le vaste parc s’agrémente de fontaines, des créations architecturales comme la pagode chinoise merveilleusement réhabilitée, d’aménagements paysagers etc .

Château_sansouci_et_côteaux_de_vignesParc_pagode_chinoise

1 – le château du Sans-souci, dont la construction a commencé en 1744, a souvent été qualifié de « Versailles prussien »  car il est une synthèse des courants artistiques du 18ème. L’emplacement et la disposition du Sans-souci au dessus d’un coteau de vignes est le symbole pré-romantique de l’harmonie entre l’homme et la nature.( Il faut y aller plus avant dans l’année car en Avril, les parterres et les côteaux étaient nus).  Frédéric II, n’aimant pas les jardins à l’anglaise, a préféré des jardins à la française magnifiques. Seulement 10 pièces sont mis à disposition pour la visite.NP_salle_de_reception_doréeNP_salle_des_coquillages

Frédéric II l’a appelé comme cela car il y réunissait ses proches, d’avril à octobre, en petit comité, pour s’évader de Berlin, oublier les soucis liées à sa tâche, et s’adonner à ses passions artistiques ou personnelles. Les conversations étaient exclusivement en langue française. Il y a reçu Voltaire.

2 –  le Neues Palais est le dernier château construit par Frédéric le Grand  entre 1763 et 1769  pour célébrer la puissance prussienne victorieuse après la guerre de Sept ans.  Le château n’était pas une résidence royale mais un lieu de réception. A l’intérieur, des salles majestueuses, de magnifiques galeries (celle des coquillages est extraordinaire) et des appartements décorés de façon princière. Il y aurait plus de 200 salles mais seulement une vingtaine étaient disponibles à la visite.

Entre les deux châteaux, le parc et une allée d’ 1 km 700  toute droite permettant de distinguer au loin, à chaque bout, les deux châteaux ! »

 Jacqueline Derdinger

SS_salon_de_marbre

 

2 étudiantes infirmières 1ere année de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers Le Vinatier en stage à Grimma

Lise et Claire, étudiantes infirmières 1ere année viennent d’effectuer un stage de 5 semaines à Grimma dans la maison de retraire Caritas à Seelingstädt, dirigé par Monsieur Müller.

Après Victorie et Etienne, Johanna, cette année Lise et Claire ont pu découvrir la spécificité du soin auprès des personnes âgées en Allemagne, améliorer leur allemand. Grâce à l’accueil chaleureux et la présence attentionnée d’ Annett Hoidis et de Christine Stephan, elles ont pu vivre 5 semaines riches en découvertes.

cropped-Article-Grimma-1ere-page.jpg

Voyage à Epinal : 11 octobre 2016 au 14 octobre 2016.

Nos amis allemands de Grimma ont organisé un voyage en Lorraine (Metz, Nancy et Epinal). Ils étaient 47. Un petit groupe d’adhérents du Comité Bron Grimma les a rejoint à Epinal du 11 au 14 octobre et a passé 2 journées en leur compagnie : visites de la maison de la mirabelle, de distilleries, d’une fromagerie, d’une confiserie ; visite de la ville d’Epinal et partage de repas.
Le temps était  magnifique et l’atmosphère très chaleureuse et conviviale.

Marie-Jo

img_0240img_0268

img_0091img_0210img_0137img_0143

img_0147img_0197

img_0111img_0081